FLASH

DISCOURS DU DIRECTEUR GENERAL DE LA SNEL SA, MONSIEUR JEAN-BOSCO KAYOMBO KAYAN A L’OCCASION DE L’INAUGURATION DE LA CENTRALE HYDROELECTRIQUE DE ZONGO II

Zongo II


Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, avec l’expression de mes hommages les plus déférents
Excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement,
Excellence Monsieur le Président de l’Assemblée nationale,
Excellence Mesdames et Messieurs les Ministres,
Excellence Messieurs les Chefs de missions diplomatiques,
Monsieur le Président de la CNSA,
Monsieur le Gouverneur de la Province du Kongo Central
Monsieur le Gouverneur de la Ville Province de Kinshasa
Monsieur le Président du Conseil d’Administration de la SNEL SA,
Messieurs les représentants de l’entreprise SINOHYDRO,
Messieurs les représentants des Bureaux d’études YELLOW RIVER et Bureau d’Etudes Congolais,
Mesdames et Messieurs,
Distingués invités,


Excellence Monsieur le Président de la République, le vendredi 16 mars 2012, sur ce même site de Zongo, vous avez posé la première pierre pour la construction de la centrale hydroélectrique de Zongo II. Aujourd’hui, cet important aménagement hydroélectrique est réalisé, et c’est avec joie que nous vous accueillons ici pour inaugurer la Centrale hydroélectrique de Zongo II.


Voici près de 30 ans que la SNEL a mis en service sa dernière centrale hydroélectrique, la centrale de Mobayi dans la Province de l’Ubangi d’une puissance installée de 10.5 MW.


Excellence Monsieur le Président de la République, ce projet de construction de la centrale de Zongo II et du réseau de transport associé, s’inscrit dans votre vision de la révolution de la modernité et permet d’accroitre la disponibilité énergétique dans le réseau Ouest de la SNEL pour répondre aux besoins de la population.


La centrale de Zongo II avec ses trois machines de 50 MW chacun, soit 150 MW au total, constitue une unité de production supplémentaire qui s’ajoute aux autres centrales hydroélectriques du pays.


La production de Zongo II sera injectée dans le réseau interconnecté Ouest qui dessert directement la Province du Kongo Central et la Ville de Kinshasa.


Cette nouvelle unité de production arrive à un moment particulier. En effet, la SNEL, dans son programme de réhabilitation de différentes machines des centrales hydroélectriques enregistre un déficit énergétique important suite à l’arrêt de certaines machines pour des raisons de fiabilisation ou de réhabilitation. A cela s’ajoute bien entendu, le déficit énergétique en rapport avec la demande des industriels dont celles des miniers du sud-est du pays.


Zongo II est la troisième unité de production dans cette contrée du pays où nous sommes. Elle vient après la Centrale de Sanga située à 20 km, construite en 1932 et la centrale de Zongo 1 qui est à 5 km et qui fonctionne depuis 1952. Les trois centrales c’est-à-dire Sanga, Zongo I et Zongo II sont présentement reliées entre elles à travers le Poste de Zongo I.


Le projet Zongo II a en réalité deux volets : le volet Centrale hydroélectrique dont nous célébrons ce jour l’inauguration et le volet Ligne qui porte sur la construction d’une ligne 220 kV qui partira de Zongo jusqu’à Kinshasa où Kinsuka dans la Commune de Ngaliema, a été choisi comme point de chute de la ligne.


Un poste haute tension sera construit à Kinsuka dans le cadre d’un autre projet qui est cours de montage avec Exim Bank of China. Ainsi, le projet du poste de Kinsuka, complémentaire au projet Zongo II, va permettre à la SNEL de réhabiliter les réseaux de distribution de la quasi-totalité de la Commune de Ngaliema où l’on prévoit l’implantation de plus de 60 nouvelles cabines de distribution qui amélioreront l’alimentation d’environ 40 mille abonnés.


A l’horizon 2020, Zongo II sera donc directement relié à la ville Kinshasa, et Kinsuka deviendra le nouvel injecteur qui contribuera à la sécurité de la desserte de la capitale.


Nous envisageons également de relier en 220 kV Zongo II au poste de Kwilu situé à quelques 140 km d’ici. Cette réalisation, à termes, donnera la possibilité d’évacuer une partie de la production de la Centrale d’Inga par cette voie.


En attendant cette liaison directe avec Kinshasa dont 40 fondations de pylônes sont déjà construites, l’énergie produite par la centrale Zongo II sera évacuée à travers les trois lignes existantes suivantes :


  • Zongo à Badiadingi à Kinshasa en 132 kV ;

  • Zongo à Gombe à Kinshasa via Kasangulu au Kongo Central

  • Zongo à Kasangulu au Kongo Central en 70 kV, et

  • Zongo au Poste de Kwilu au Kongo Central en 70 kV qui reprend les villes importantes des Cataractes notamment Mbanza-Ngungu, Lukala, Inkisi, Kimpese, Kwilu-Ngongo et Lufu-Toto


Excellence Monsieur le Président de la République, qu’il me soit permis de vous exprimer tous nos remerciements et toute notre gratitude pour la concrétisation du projet Zongo II.


Ma gratitude s’adresse également au Gouvernement de la République qui a donné des gages de garanties pour l’obtention du financement des travaux de la centrale de Zongo II et son soutien et accompagnement tout au long de la mise en œuvre du projet.


Je voudrais signaler en passant, que tous les fonds de contrepartie et de gestion du projet ont été supportés intégralement par la SNEL pour près 30 millions de dollars américains.


Zongo II est une réalité aujourd’hui, et cela grâce à des femmes et des hommes qui ont consacré leur temps et toute leur intelligence pour arriver à ce résultat.


Je voudrais par conséquent remercier l’Entrepreneur SINOHYDRO pour sa compétence dans la réalisation des travaux et pour l’assiduité de son personnel pendant toute la durée des travaux de construction de la centrale de Zongo II.


Mes remerciements s’adressent également au Bureau d’étude chinois Yellow River et au Bureau d’Etudes congolais qui ont assuré la supervision des travaux de construction de cette centrale.


J’exprime ma gratitude au bailleur de fonds de ce projet, EximBank of China, qui a accordé 360 millions de dollars américains pour la réalisation de cet ouvrage.


Enfin, je ne peux terminer mon propos sans féliciter les cadres et agents de la SNEL, pour tous les efforts qu’ils ont déployés, parfois dans des conditions difficiles, pour assurer la gestion du projet Zongo II depuis 2011 à ce jour.


Excellence Monsieur le Président de la République,
au nom de tous les agents, je prends l’engagement que ce bel outil de la révolution de la modernité sera utilisé au bénéfice des populations congolaise pour concrétiser un de chantiers importants de votre mandat, car cet ouvrage a créé en outre, de l’emploi pour les congolais dans un partenariat gagnant-gagnant avec la Chine.


Vive la R.D Congo,
Vive la SNEL,
Président KABILA viva !
Je vous remercie.


Publié le 20 Jui. 2018 - consulté 855 fois